Sur la terre du long nuage blanc...

Les aventures de Lolotte et Ghis partis pendant un an en Nouvelle Zélande.

28 septembre 2008

Un peu d'histoire

Pour continuer dans notre rubrique "Présentation du pays", voici un petit post sur l'histoire de la Nouvelle Zélande. On va essayer de ne pas être trop rébarbatifs et d'aller à l'essentiel.

IMAGEhistoireretouche

L'histoire de la Nouvelle Zélande se déroule en trois étapes: la colonisation, la souveraineté britanique et le gouvernement parlementaire.

La colonisation du pays a débuté environ mille ans avant l'arrivée des premiers Européens. C'est un peuple originaire de l'est de la Polynésie qui s'installa le premier en Nouvelle Zélande. Ce sont aujourd'hui les Maoris. La légende raconte que la découverte du pays revient à Kupe qui lui donna le nom d'Aotearoa «Terre du long nuage blanc».
En 1642, le navigateur hollandais Abel Janszoon Tasman est le premier Européen à atteindre Aotearoa. Les îles prennent alors le nom de Nouvelle Zélande.
En 1769, James Cook visite le pays et le revendique au nom de la couronne britannique. A cette époque, la population était de 125 000 habitants.
Ce n'est qu'au début du XIXe siècle que les Européens installèrent des colonies, particulièrement sur la Bay of Islands.

Le capitaine William Hobson, en 1840, est nommé consul par la Grande Bretagne avec le pouvoir de négocier avec les chefs maoris. En signant le traité de Waitangi, le 6 février 1840, les chefs maoris cédèrent la souveraineté à la Couronne en échange de garanties sur leurs terres et de la protection britannique.

Le 21 mai 1840, Hobson proclame la souveraineté britannique sur l'Ile du Nord et revendique l'Ile du Sud. En 1841, la Nouvelle Zélande devient une colonie britannique avec Auckland pour capitale.
Les conflits entre les nouveaux arrivants et les Maoris déclenchèrent finalement des guerres qui durèrent jusqu'en 1872.

Le gouvernement parlementaire commença a fonctionner en 1856. Le pouvoir se partage au fil du temps entre les libéraux et les conservateurs. Le Parti travailliste est créé en 1910. Les gouvernements dirigés successivement par John Ballance, Ricchard John Seddon et sir Joseph George Ward, mirent en place un programme de réformes agraires et une législation sociale (salaire minimum, syndicats). La Nouvelle Zélande est le premier pays a avoir accordé le droit de vote aux femmes en 1893.

Posté par lolotte_ghis à 20:44 - Présentation du pays - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ma lolotte deviendrait historienne alors?!!!c trop mignon!!!

    Posté par LOD, 03 octobre 2008 à 14:50

Poster un commentaire